Accueil du site > connaistre > quelques personnages > La bataille de la séparation de l’Eglise et de l’Etat

La bataille de la séparation de l'Eglise et de l'Etat

9 décembre 1905

La bataille de la séparation de l’Eglise et de l’Etat

A Esglandes, les Pierrepont, et d’autres villageois défendent le patrimoine religieux

dimanche 6 novembre 2005


GIF - 1 Mo
Hiver 1905-1906 - Les défenseurs de l’Eglise d’Esglandes

Cette photo a vraisemblement été prise dans les premiers jours de 1906. Pierre-Louis est alors âgé de 45 ans.

Né en le 19 décembre 1861 à Feugères, Pierre-Louis est le cadet du premier mariage de Pierre-Joseph de Pierrepont et d’Alexandrine-Elisa Rauline.

Trop jeune pour avoir combattu pendant la guerre de 1870, il aurait cependant, d’aprés son petit fils André effectué un long service national de près de 7 ans. Exploitant agricole, il travaille également la pierre des carrières situées près d’Esglandes.

Il épouse vers 1894 Marie-Françoise Bazire, originaire de la des environs de Graignes.

JPEG - 210.9 ko
Pierre-Louis de Pierrepont et son épouse Marie-Françoise

A l’issue du premier conflit mondial, leurs trois fils René, Pierre et Léon seront les seuls survivants des 17 combattants de Pierrepont engagés au front.

Au moment de sa retraite, Pierre-Louis séjourne chez son fils aîné René à Fontaine la Louvay dans l’Eure aux environs de Bernay et Tiberville. Il y décède à l’âge de 71 ans en 1932, et est inhumé au cimetierre d’Esglandes dans le Canton de Saint-Jean de Daye.

Son acte de naissance, dépouillé par Roger Lenourry est ainsi rédigé :L’an mil huit cent soixante un, le dix neuvième du mois de Décembre à deux heures du soir, par devant dous Rauline Jean Pierre Désiré, Maire, officier d’état civil de la commune de Feugères, Canton de Périers, département de la Manche, est comparu le sieur de Pierrepont Pierre Joseph, cultivateur, âgé de trente cinq ans, domicilié à Feugères, lequel nous a présenté un enfant de sexe masculin né d’aujourd’hui, dix neuf décembre à neuf heures du matin, de lui déclarant en sa maison, village de Carville et de Rauline Alexandrine Elisa, s’occupant du ménage, âgée de vingt six ans, domicilitée à Feugères, son épouse, et auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Pierre Louis, les dites déclaration et présentation faites en présence de Laffaitier Aimable Victor, garde champêtre agé de cinquante sept ans et Le Baron Ferdinand Instituteur âgé de vingt sept ans, domiciliés à Feugères, et ont les pères et témoins signé avec nous le présent acte de naissance aprés que lecture leur en a été faite. Le Baron Pierre de Pierrepont Leffaitier Rauline



P.-S.

sources : Bernard, Geneviève et André de Pierrepont, leurs petits-Enfants

Articles