Accueil du site > connaistre > Les principaux blasons

Les principaux blasons

Héraldique

Les principaux blasons

samedi 10 avril 2004

Comme la plupart des familles d’ancienne noblesse, les représentants de la maison de Pierrepont ont porté de nombreuses armes suivant les branches et les siècles. Voici celles des principales branches de la famille que nous avons recencées


bas en haut et de gauche à droite :

"fascé de vair et de gueules de douze pièces, au franc quartier d’hermine"

XIIème siècle, sieurs de Roucy-Neuville (Laonnois)

Ce blason, est celui que nous indique Maxime de Sars pour Alain de Pierrepont, dit de Roucy. Ses douze pièces constituent une brisure du blason suivant, Alain étant le cadet de sa fratrie. Notons que ce blason n’est vraisemblablement pas le seul porté par Alain tout au long de sa carrière guerrière.

"fascé de vair et de gueules de six pièces, au franc quartier d’hermine"

XIIème siècle, sieurs de Pierrepont en laonnois

C’est Maxime de Sars qui nous donne également cette description pour les Pierrepont. Ce blason "fascé de gueules et de vair" conduit à renforcer l’interprétation sur les liens de parenté existants entre les Pierrepont du Laonnois et leurs voisins et cousins Sires de Coucy, sans doute au delà de ce qui a déjà été démontré par Stéphane Lecouteux dans sa recherche sur les Enguerrand. La brisure des Pierrepont, est un "franc quartier d’hermine". Cette pièce évoque souvent la destinée ecclésiastique de son porteur. La question subsiste : Les Pierrepont du Laonnois étaient t’ils issus d’un cadet de la maison de Coucy initialement promis aux Ordres et détourné de sa vocation ?

"d’or au sautoir de sable et 8 merlettes du même"

XIIème siècle, blason ecclésiastique d’Hugues de Pierrepont, Prince évêque de Liège

Ce blason est celui qui a été choisi par Hugues de Pierrepont. Les 8 merlettes sans bec qui y figurent évoquent les nombreux voyages effectués par ce guerrier de la foi, qui a pris la croix pas moins de huits fois, dont une bonne partie, concédons-le contre les Cathares aux côtés de son jeune frère Alain (voir plus haut).

"d’azur au chef échiqueté d’or et de gueules"

XIème siècle (Angleterre)

Ce blason aurait été porté par les Pierrepont postérieurement à la conquête de l’Angleterre. La brisure du chef "échiqueté" aux couleurs des Pierrepont est interprétée par la duchesse de Cleveland comme un hommage à Guillaume de Varenne, Earl Surrey devenu leur suzerain en Angleterre, et dont la famille portait "échiqueté d’or et d’azur"

"d’or au lion passant d’azur, armé et lampassé de gueules"

XIIIème siècle, comtes de Roucy, puis de Roucy et de Braine, sieurs de Pierrepont en Laonnois (Champagne)

Ce blason est attesté pour Robert Ier de Pierrepont, comte de Roucy. Il reprend les armes des premiers comtes de Roucy dont il hérite duchef de sa femme, et le passe aux couleurs des Pierrepont, azur, or et gueules. Il sera porté par tous les comtes de Roucy et de Braine de la branche ainée de champagne jusqu’à son extinction à Azincourt.

"d’azur au pont d’or maçonné de sable"

XVème siècle, armes ecclésiastiques de Jean de Pierrepont, évêque de Meaux

Du 3 janvier 1501 au 2 septembre 1510, Jean (XIII) de Pierrepont est évêque de Meaux. Il est le précesseur [1] de Guillaume IV Briçonnet, évêque réformateur qui joua un rôle important dans l’installation de la réforme dans ce diocèse et en France.

"d’azur au chef de gueules indenté d’or" (incertain)

XIème siècle (Vimeu, Angleterre), sieurs de Pierrepont en Bray

Ce blason est attribué aux Pierrepont par la duchesse de Cleveland (voir à ce propos l’article de Nicolas Stephant sur les sources de la Conquête de l’Angleterre). Si son existence est incertaine, l’hypothèse de la duchesse offre la proposition séduisante de donner une certaine consistance aux brisures ultérieures. Elle explique assez bien l’apparition des blasons des deux branches normandes, de la branche champenoise, et les blasons de la branche anglaise.

"fascé d’argent et de gueules de douze pièces, au lion passant de sable armé et lampassé d’azur, barré d’or"

XIIème siècle (Angleterre), lords of the manor of Hurst Pierpoint

Ce premier blason de la branche anglaise n’est pas sans rappeler le blason des comtes de Roucy. Il reprend les couleurs des Pierrepont, à l’exception de l’or et le lion rampant. Toutefois, il introduit les fasces d’argent, et la couleur sable du lion. Notons le barré d’or qui est peut-être une concession royale puisque Robert et les siens sont demeurés fidèles au souverain britannique dans les pires moments, comme la Magna Carta (1215).

"d’argent au chevron de gueules accompagné de trois lions du même les deux du chef affrontés"

XIIIème siècle (Angleterre), Barons Pierrepont, lords of the manor of Holme Pierpont puis ducs de Kingstons, Vicomtes Newark

Aprés l’accession à la Baronnie de Holme Pierpont les armes des Pierrepont d’Angleterre divergent assez nettement de celles des branches françaises...la guerre de Cent Ans approche. Ces armes seront celles des Pierrepont d’Angleterre en ligne directe jusqu’à l’extinction des ducs de Kingston au XVIIIème siècle.

"d’Argent au lion passant de sable accompagné de huit quintefeuille de gueule"

XVIIIème siècle (Angleterre) Lords Pierpont Meadows

Ce blason est celui qui fut porté par les Lords Pierpont Meadows. Il figure avec ceux des pairs du royaume dans l’abbaye de Westminster.

"d’azur à trois pals d’or" (incertain)

Ce blason est souvent associé aux Pierrepont et aux localités portant ce nom en normandie et jusqu’à Pierrepont près Metz.

"d’azur à trois pals d’or au chef de gueules"

XVIème siècle, Normandie, sieurs de Pierrepont en Cotentin

Ces armes furent portées par la branche de Cotentin jusqu’à son exctinction à la moitié du XVIIème siècle.

"d’azur à trois pals d’or au chef d’azur bordé d’argent"

XVIIIème siècle, Normandie et Bretagne, Garabit de Pierrepont

Brisure du blason précédent, ces armes se lisent "d’azur à trois pals d’Or qui est de Pierrepont, au chef d’azur bordé d’argent qui est de Garabit", il est porté jusqu’à nos jours par les successeurs de la branche de Cotentin, issus de la noblesse bretonne, la branche des Garabit de Pierrepont.

"de geules au chef indenté d’or"

XIIIème siècle, (Normandie), sieurs de Pierrepont en Lantheuil, puis marquis de Pierrepont

Ce blason fut porté par la branche du Bessin aprés son installation en Normandie et jusqu’à l’extinction sur l’échafaud des marquis de Pierrepont de Saint-Marcouf à la révolution.

"de gueules au chef emmanché d’or (incertain)"

XVIème siècle, (Normandie), comtes de Pierrepont

Ce blason pourrait avoir été porté par les comtes de Pierrepont à compter du XVIème siècle ou dans la période précédant immédiatement la révolution.

"de gueules au chef denché d’or" (incertain)

XVIIIème siècle (Normandie), branches cadettes des comtes de Pierrepont

Cette brisure pourrait avoir été portée par les branches cadettes des comtes de Pierrepont dans la période précédant immédiatement la Révolution.




Articles
  • Blasons des Pierrepont en Normandie
    Deux branches se sont installées définitivement en Normandie au début du XIIIème siècle dans la foulée de la commise du duché par Philippe (...)
  • Les principaux blasons
    Comme la plupart des familles d’ancienne noblesse, les représentants de la maison de Pierrepont ont porté de nombreuses armes suivant les (...)